Chaque semaine,
découvrez nos
nouvelles astuces
et actualités

Retrouvez nous aussi sur acebook en savoir plus
Vous souhaitez être rappelés ?
12Aoû
Actualité

Crédits immobiliers : les taux sont encore à la baisse

Les taux de crédit immobilier ont atteint au mois de juin 1,60 % en moyenne (hors coût des assurances et sûretés, et toutes durées confondues) contre 1,77 % un mois plus tôt, selon le baromètre mensuel de l'Observatoire du Crédit Logement.

La baisse des taux de crédit immobilier continue avec un rythme soutenu en juin. Ils sont actuellement à des niveaux inconnus jusqu'alors : 3,5 fois moindre que ceux observés depuis le début des années 2000. La baisse bénéficie à toutes les catégories de prêts, même aux durées les plus longues. Autre constat remarquable : la baisse est durable malgré quelques pauses qui ont marqué son évolution depuis octobre 2015. Pour l'accession à la propriété, les taux moyens s'établissent à 1,62 % dans le neuf et à 1,59 % dans l'ancien. La baisse des taux en cours depuis novembre bénéficie à toutes les catégories de prêts, même aux durées les plus longues (- 72 points pour les prêts à 25 ans). "Depuis plus d'un an, les établissements de crédit ont ainsi choisi de soutenir la demande des jeunes et des ménages modestes dans la réalisation de leurs projets de primo accession". La tendance est à l'allongement des prêts. Dans le cadre des prêts à l'accession, la proportion des prêts à plus de 20 ans est de 57,7 % en juin 2016 contre 44,5 en 2013 (celle des prêts de plus de 25 ans est de 21,2 %). Et les prêts de moins de 15 ans représentent 16 % des prêts accordés, contre 22,2 % en 2013. Dans le même temps, la hausse du coût des opérations se poursuit à un rythme soutenu (+ 3 % sur le1er semestre 2016, après + 2,3 % en 2015). Le coût de l'investissement s'établit en juin à 3,91 années de revenus (contre 3,86 années de revenus un an auparavant), alors que le revenu des emprunteurs progresse nettement moins vite (+ 1,2 % sur le 1er semestre 2016, + 1,2 % en 2015). Parallèlement, après trois années de recul, le niveau de l'apport personnel progresse de nouveau (+ 2,7 % sur le 1er semestre 2016, - 6,6 % en 2015). Ces très bonnes conditions de crédit font que l'indicateur de solvabilité se situe ainsi à un de ses niveaux les plus élevés constaté depuis le début des années 2000. Observatoire Crédit Logement / CSA, tableau de bord mensuel, juin 2016, 05/07/2016.

Remonter